Accéder au contenu principal

Le 5e jour pour les ISDE

La bagarre entre Josep Garcia et Andrea Verona a tourné à l’avantage de ce dernier en ce 5e et avant-dernier jour. Les Anglais sont restés concentrés et gardent la 1e place du Trophée Mondial devant l’Espagne et l’Italie. Pas de miracle pour la France, qui reste 4e avant le cross final. Les Françaises toujours 2e.

« On est hyper content de tous rentrer ce soir », lâche Nathan Watson à la sortie du parc fermé après la mécanique du 5e jour. « On croise les doigts pour demain… » Plus qu’un cross final, quelques manches de 10 minutes dans les diverses catégories disputées sur le terrain de MX artificiel attenant au paddock et la Grande-Bretagne devrait connaître la joie de la victoire. Une joie que l’équipe Trophée Mondial britannique n’a pas connu depuis… 1953 ! Autrement dit une victoire plus qu’historique pour Watson, Steve Holcombe, Jamie McCanney et Jed Etchells. Encore leur faut-il passer cette dernière journée sans entrave. Tout peut toujours arriver, même au dernier moment.

Demandez à Zach Pichon qui a roulé l’enfer une nouvelle fois vendredi, terminé à la 5e place scratch du jour mais qui a failli tout perdre à l’heure de rentrer sa moto au parc fermé. Avec un démarreur en délicatesse depuis le matin, le team a choisi de lui faire remplacer la pièce en fin de journée. Mais la moto n’a pas redémarré et Zach a dû la pousser en courant jusqu’au parc fermé pour pointer à l’heure. Après vérification sur la moto du suiveur, ce serait dû à un faux contact causé par un serrage un poil viril du jeune Manceau. Zach aura 10 minutes demain pour réparer avant de prendre le départ.

La suite de l’article sur le site de Moto Station

Photo : Jean-Michel POUGET

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :