Accéder au contenu principal

Loïc Larrieu champion de France d’enduro

Marine Lemoine, licenciée au Moto club du Haut-Allier, a décroché ce dimanche soir, à Brioude, le titre de championne de France d’enduro. Son premier, quelques jours après celui de vice-championne du monde par équipes acquis lors des IDSE au Puy.

À peine descendue de sa moto, la nouvelle championne avait du mal à réaliser : « C’est incroyable. Gagner les deux journées à la maison comme ça. »

La dernière manche n’a pourtant pas été de tout repos pour elle, taquinée par une Justine Martel qui courrait sans véritable enjeu sinon celui de se faire plaisir. « Je voulais gagner aujourd’hui devant Justine, c’était l’idée. Elle est bien remontée sur les deux dernières spéciales mais elle a pris des pénalités après une casse. Donc je suis devant et pour moi, l’objectif est rempli. En début de journée ça va toujours, mais en fin on fatigue un peu, avec le stress et tout… Mais j’ai fait deux belles journées. Je n’ai pas cassé la moto. Je ne me suis pas blessée… », savourait-elle.

« Brioude c’est toujours super beau. Toujours super bien organisé. Brioude c’est les meilleurs pour organiser, depuis des lustres… »

Le club de Brioude

En Elite 1, quasi assuré du titre, Loïc Larrieu (B2R – Fantic) aurait pu se contenter, lors de l’ultime journée du championnat de France, d’une balade de santé sur les chemins du Brivadois. C’était mal connaître le garçon. Dès la première spéciale, il offrait une démonstration et ne laissait plus aucune chance à ses poursuivants.

« Je reste un compétiteur, donc l’objectif c’était de gagner ici aussi, confiait-il à l’arrivée. Pas à n’importe quel prix non plus, je ne voulais pas endommager la moto ou chuter. Ça l’a fait ! »

Loic Larrieu – Champion de France en titre

Sacré champion de France pour la huitième fois, il a reconnu avoir trouvé le « parcours long et technique à cause du temps. Sur du sec, ça aurait pu être une formalité mais là c’était quand même pas simple. Mais c’était sympa ! »

En catégorie Élite 2, Zach Pichon (Sherco) et Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM) ont attendu le dernier jour pour se départager. Et même le dernier tour. Parti à la faute en spéciale, Pichon a laissé filer le titre. Et pour la deuxième année consécutive, c’est donc Hugo Blanjoue qui a été sacré.


En Elite 3, Léo Le Quéré (Sherco Academy), titré dès samedi soir, a continué de faire forte impression tout au long de la journée et a dominé la course. Idem pour Thibault Giraudon, titré samedi en catégorie Junior. Il a décroché sa septième victoire, sur huit possibles cette saison.

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :