Accéder au contenu principal

Zachary Pichon remporte le titre de Champion de France

Cette dernière journée du GP de Hongrie aura vu le couronnement des premiers champions du monde de 2022, Andrea Verona (Gasgas) remportant le titre Enduro1 et Zach Pichon (Sherco) le titre Enduro Junior.

Verona et Pichon champion du monde d’enduro 2022


En remportant aujourd’hui une 11ᵉ victoire en E1 cette saison, Andrea Verona a remporté son 3ᵉ titre consécutif en Enduro1 en Hongrie. Pour Zach Pichon, cette journée a marqué une étape importante dans la carrière du jeune Français en lui permettant de remporter son premier titre mondial en Enduro Junior. Comme il l’a fait toute l’année, Verona a été une fois de plus le pilote à battre en Enduro1. Avec la perspective de remporter le titre de champion d’Enduro1 à une manche de la fin, l’Italien a donné une leçon magistrale en Enduro1. Le pilote GASGAS a terminé sa journée en tant que champion du monde

Pour Pichon, la pression de décrocher sa première couronne mondiale était bien réelle aujourd’hui, mais le jeune Français a gardé son calme et a choisi d’y aller avec style en remportant la journée et donc le titre du même coup.

Garcia signe le doublé en EnduroGP


Sur la lancée de sa victoire en EnduroGP samedi, Josep Garcia a entrepris de gagner à nouveau dimanche. Impressionnant , l’Espagnol a été le plus rapide dans 6 des 12 spéciales de la journée pour s’assurer une marge confortable de 27 secondes sur Verona.

Avec un œil sur le titre d’E1 et un autre sur la conservation de son avantage au provisoire de l’EGP, Verona a poursuivi Garcia jusqu’à l’arrivée pour le résultat final. En devançant son plus proche rival Wil Ruprecht (TM Racing), l’Italien a porté son avance à 28 points, alors qu’il ne reste plus que la dernière manche de la saison en Allemagne.

Après la déception d’hier due à un problème mécanique et à la disqualification qui s’en est suivi, Ruprecht s’est battu aujourd’hui pour prendre la 3e place au classement général et maintenir ses espoirs de titre. Grâce à une excellent journée, il termine à seulement 10 secondes de Verona. L’Espagnol Marc Sans, auteur de l’une des courses les plus impressionnantes de sa carrière, s’est senti à l’aise dans les conditions chaudes, sèches et poussiéreuses. Devançant Alex Salvini (Zanardo Husqvarna) pour quatre secondes, il a pris la 4e place. Salvini, qui s’est à nouveau classé parmi les 5 premiers en Hongrie, était satisfait de cette place de 5ᵉ.

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :