Accéder au contenu principal

Le retour sur l’épreuve de l’Elite motocross

La deuxième épreuve des Championnats de France motocross Elite MX1, Elite MX2 et Junior s’est déroulée ce dimanche en Saône et Loire, sur le terrain du moto-club de Dardon-Gueugnon.

Elle a réuni un superbe plateau avec plusieurs pilotes Grand-Prix dont deux champions du monde, ainsi que les meilleurs coureurs sur la scène hexagonale. Les conditions ont été difficiles, voire extrêmes pour les dernières manches sur le circuit Sainte Radegonde. Après une matinée relativement calme, une pluie dense et continue, accompagnée de vent, s’est abattue sur le circuit. La tâche a été très extrêmement compliquée pour les pilotes lors des secondes manches en particulier.

Potisek continue sur sa lancée en MX1


Milko Potisek (Yamaho Drag’on Tek) enchaine à Gueugnon sa troisième victoire d’affilée. Enduropale du Touquet, ouverture du 24MX Tour, succès aujourd’hui, le Nordiste est intouchable en ce moment. Cette victoire lui permet de devancer Desprey de 21 points au Championnat, soit un écart significatif quand on sait à quel point la course au titre était serrée l’an passée. Il s’est idéalement élancé au premier tombé de grille.

Seul Nicolas Dercourt (KTM) l’a devancé au premier virage. Il est resté dans la roue du leader le premier tiers de la course avant de décrocher légèrement pour terminer à sept secondes. Son second départ a été tout aussi bon avec un holeshot magistral.Poursuivi par Desprey, il n’a pu résister au pilote GSM Dafy Michelin Yamaha qui l’a passé dans la deuxième boucle. Mais à mi-course le Bourguignon a calé et perdu beaucoup de temps, laissant Potisek filer vers la victoire.

Après un très mauvais départ lors de la première course et une remontée terminée en quatrième position, Maxime Desprey était en bonne position lors du second opus. Son erreur lui coûte deux places puisqu’elle permet à David Herbreteau de terminer deuxième de la manche. Troisième au final, le Champion de France en titre laisse filer de précieux points. Il n’en fallait pas tant à Nicolas Dercourt pour signer sa meilleure performance, et son premier podium, en Elite MX1.

Le Picard a remporté de belle manière la première manche en réalisant le holeshot, mais surtout en affichant une belle vitesse sur une piste glissante et fortement creusée. Un peu moins bonne, sa seconde sortie de grille lui a permis de rapidement se positionner quatrième, sans pouvoir inquiéter le trio de tête. Respectivement quatrième et cinquième, David Herbreteau (Gas Gas 12-2) et Grégory Aranda (Tech 32 KTM 3-12) réalisent une bonne manche chacun. Le Gardois est resté troisième toute la première manche, avant de craquer quelque peu en seconde. Dès les chronos, le Champion du Monde MX2 2014 Jordi Tixier (KTM) est apparu peu à l’aise en piste. Huitième de la première manche, il n’a pas pris le départ de la seconde.

Doublé de Vialle en MX2


Deux holeshots, deux cavaliers seuls, Tom Vialle a fait honneur à son statut de Champion du Monde, dans des conditions très difficiles, particulièrement en seconde manche. L’officiel KTM n’a pas eu besoin de forcer pour se rassurer après sa grosse chute du week-end dernier. Stephen Rubini a bien tenté de suivre le rythme en première manche, mais n’a jamais été en mesure de vraiment mettre la pression. Il termine à sept secondes du leader. Lors de la seconde course sous une pluie battante, Vialle a très vite pris le large pour franchir la ligne avec plus de trente secondes d’avance. Durant cette course, Saad Soulimani (VHR KTM – 12-4) a fait quelques excellents premiers tours, se permettant de prendre le meilleur sur Rubini, avant que ce dernier ne trouve la faille après une dizaine de minute. Cette nouvelle deuxième place permet au pilote Ship to Cycle Honda SR Motoblouz de terminer également deuxième de l’épreuve.

La suite de l’article sur le site du Big USA

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :