Accéder au contenu principal

Johann Zarco en bonne forme

Vingtième après quelques virages, huitième à l’arrivée : Johann Zarco a réalisé une prestation solide à Losail ce dimanche, à l’issue d’un Grand Prix où il n’a pas été épargné par les obstacles.

Johann Zarco repart du Grand Prix du Qatar avec 8 points en poche. Ce n’est pas le résultat qu’il espérait en arrivant à Losail, où il avait obtenu deux podiums en 2021, mais il s’en satisfait. Et pour cause : le week-end se termine mieux qu’il n’avait commencé.

Les éléments se sont en effet ligués contre le Français ces derniers jours. Vendredi, des problèmes techniques lui ont fait perdre un temps précieux, et il n’a ensuite pas été en mesure d’intégrer les pilotes directement qualifiés pour la Q2. Samedi, sa Q1 a été gâchée par la sortie d’un drapeau jaune dans son tour le plus rapide, l’obligeant à renoncer à la Q2 et partir 13e. Dimanche, il n’a pas pu enclencher correctement son holeshot device à l’avant, et a dégringolé à la 20e place au départ.

Sa course s’est alors transformée en une remontée, qui l’a mené jusqu’à la 8e place finale, arrachée de justesse à Fabio Quartararo. Ses chronos montrent qu’il avait le rythme pour se battre pour le top-5, mais cela attendra la prochaine épreuve. Pour l’heure, Johann Zarco prend avec lui le positif de son Grand Prix, et va continuer à travailler sur ce qui doit être amélioré.

Conférence de presse de Johann Zarco (synthèse) :

« Je suis assez content, car la 8e place est bonne à prendre après un week-end fait de hauts et de bas. Pour se battre pour le podium en MotoGP, il faut tout mettre bout à bout du vendredi au dimanche, et je n’ai pas pu le faire. Vendredi j’ai eu des problèmes techniques. Le samedi fut une bonne journée, mais j’ai manqué de chance. En course je savais que je pouvais avoir un bon rythme, je ne voulais pas prendre trop de risques. Les départs ne sont pas mon point fort, mais en plus de ça j’ai eu un problème technique… ».

« Concernant les départs, il faut aussi dire que depuis quelques courses j’essaie de changer des choses, d’en essayer de nouvelles, mais je fais plus d’erreurs qu’avec mon style d’autrefois. Donc je vais faire un petit reset et travailler différemment. ».

« Il faut tout mettre bout à bout, ça n’était pas pour ce week-end et c’est pourquoi cette 8e place me donne de bons sentiments. J’ai pu bien contrôler la moto en course, je ne suis pas encore à 100 % de confiance car il y a des dépassements sur les freinages que je ne fais pas encore, mais je sais que je les ferai. Il faut rester calme, prendre le positif de la journée. (…) Je sais que (par rapport à Bastianini) il y a un cap à passer dans la prise de risques, ce qui n’est pas dans mon style, mais avec de meilleures sensations et des réglages un peu plus fins je peux être mieux. »

« La Ducati a toujours un grand potentiel, ce week-end nous n’avons pas pu le montrer mais Ducati a quand même gagné. On peut dire que c’est une GP21 alors que j’ai une GP22, mais sans mon mauvais départ et avec une meilleure qualification, j’aurais pu être dans le top-5. Nous pouvons être là, peut-être a-t-on besoin de plus de temps pour tout régler. (…) Je prends quand même mes 8 points, bien en poche car ils vont me servir, et j’ai vu beaucoup de choses. J’ai mis en route une machine pour mieux travailler et évoluer, je suis en plein dedans. »

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :