Accéder au contenu principal

La Suède revient sur ces positions

La Suède possède de très nombreuses routes, c’est pour cela que ce pays comporte de nombreuses longues routes à travers ce pays. La vie des Suédois se résume ainsi à parcourir des kilomètres afin de rejoindre une ville à une autre. Les usagers motocyclistes ont notamment bien réagi pour apporter des solutions d’améliorations de la sécurité routière dans leur pays.

En 2016, c’est le gouvernement suédois et le ministère des Transports réduit de 90 à 100 km à 80 km/h sur les portions de route à séparation. La mobilisation a donc été rude dans ce pays et notamment d’après une étude, la réduction de la limitation de vitesse à entrainer une augmentation de la circulation et du trafic sur une longueur de 4 300 km. Un impact d’environ 44% en moyenne sur le territoire national. Le gouvernement suédois a donc déclaré le texte caduc sur les réductions des vitesses dans plusieurs provinces de Suède, notamment celles du comté de Dalécarlie, Jämtland-Härjedalen et Jönköping et le dossier reviendra à la charge du ministère des Transports suédois.

La réduction de vitesse imposée par le gouvernement et par l’administration suédoise en charge des transports déclare nécessaire la gestion de la sécurité routière. Une proposition très rejetée pour les habitants dans les campagnes et également les personnes ayant un accès très restreint à l’emploi d’éducations et notamment les services courant. Les vitesses réduites commencent à être devenues intolérables par la population locale. Une justification qui n’as pas passé pour les Suédois.

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :