Accéder au contenu principal

Les lauréats reçu à Monaco

Mais cette cérémonie, si prestigieuse soit-elle, venait clôturer plusieurs journées de travail de la FIM, avec en particulier son assemblée générale et son Conseil de direction. Pandémie, sport, finances, codes et règlements, marketing et communication ne sont que quelques exemples des sujets qui ont été travaillés ou validés.


Il a ainsi été décidé de retenir la ville de Rimini (Italie) pour l’organisation de l’assemblée générale et des FIM Awards 2022 et d’offrir la possibilité d’accueillir les événements de fin d’année 2023 de la FIM à la ville nordique de Lathi (Finlande).

Le projet de transformer le siège actuel de la FIM en un musée du sport motocycliste et en une Halle de la renommée, et de construire un nouveau bâtiment administratif avec un espace dédié au laboratoire technique (FIM Tech Lab) a été fortement soutenu et approuvé par l’Assemblée générale.

Le Conseil a également décerné la médaille d’or Nicolas Rodil del Valle à M. Fujio Yoshimura, président de Yoshimura Japan, en reconnaissance de son rôle actif dans la pratique, la promotion et le développement du motocyclisme.

La cérémonie des FIM Awards n’avait pas pu se dérouler l’année dernière en raison de la crise sanitaire et l’édition 2021 a donc célébré à la fois les champions 2020 et 2021 au Sporting Monte-Carlo en présence de S.A.S Albert II, Prince de Monaco.

En ce qui concerne les Grands Prix, cela nous a permis non seulement de voir Fabio Quartararo en MotoGP mais aussi Joan Mir pour son titre 2020, Remy Gardner mais aussi Enea Bastianini pour la Moto2, ainsi que Pedro Acosta mais aussi Albert Arenas en Moto3.

De même en WorldSBK Superbike où Toprak Razgatlıoğlu a succédé à Jonathan Rea, ou en FIM Moto3™ Junior où Daniel Holgado a pris le relais d’Izan Guevara. Etc.

Le listes des pilotes français reçus lauréats ce week-end ;

  • (Gregg Black / Sylvain Guintoli / Xavier Siméon {pilote Belge}) – Team Manager : Damien Saulnier,
  • Fabio Quartararo,
  • Gregg Black / Sylvain Guintoli,
  • 1er : BMRT 3D Maxess Nevers (Anthony Loiseau / Jonathan Hardt / Julien Pilot) – Team Manager : Romain Mangé,
  • Adrien Frétigné,
  • 1er : Anthony Loiseau / Jonathan Hardt / Julien Pilot,
  • Maxime Renaux,
  • Gaël Chatagno,
  • 1er : Suzuki Endurance Racing Team (Etienne Masson / Gregg Black) – Team manager : Damien Saulnier,
  • 1er : Moto Ain (Hugo Clere) – Team manager : Pierre Chapuis,
  • Hugo Clere,
  • Tom Vialle,
  • Thomas Chareyre.

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :