Accéder au contenu principal

Cédric Soubeyras sera au supercross de Paris

« Combien de fois j’ai roulé au Supercross de Paris, je ne sais même pas ! En 1999, j’étais au guidon de ma petite 65 cm3 pour participer au show de présentation. En 2003, j’étais revenu avec ma 85. À partir de 2006, j’ai roulé tous les ans à Paris. En 125 pour commencer, puis avec les gros bras ensuite. En 250 4T plusieurs fois, avec une 250 SX KTM en 2010. Depuis 2011, je me suis aligné à chaque fois avec ma 450F. On peut dire que je suis un habitué des lieux. Bercy, Lille, Paris La Défense Arena, je connais très bien les trois enceintes. Tous les ans, c’est un plaisir de disputer cette course, j’adore. »

Quels sont tes meilleurs souvenirs ?

« J’ai plein de supers souvenirs du SX de Paris. Il y a onze ans, avec ma deux et demi deux-temps, j’avais super bien roulé. Avec Greg Aranda, on avait fait un et deux d’une finale, c’était le feu. Ça reste aujourd’hui mon seul podium lors d’une finale internationale à Paris. Je me souviens aussi d’une ½ finale complètement folle à Paris-Lille. Je m’étais bastonné avec Barcia, on se coupait en deux dans tous les virages, l’ambiance était dingue, c’était vraiment génial. »

Pourquoi tu aimes particulièrement cette épreuve ?

« J’aime Paris, parce ce que c’est Paris, c’est forcément sympa d’avoir une épreuve d’envergure dans la Capitale. C’est la plus grosse course française, on peut se mesurer aux pilotes ricains. C’est forcément intéressant. C’était un rêve de gosse de rouler à Paris, je venais voir JMB quand j’étais jeune. Plus tard, j’ai suivi les exploits de Vuillemin, Tortelli, Jeremy McGrath, toutes mes idoles. C’est donc un honneur d’être présent chaque année sur la piste depuis plus de dix ans maintenant. »

Prêt pour cette nouvelle édition, heureux de retrouver Paris La Défense Arena ?

« Pour cette 38e édition, je me sens bien, mais forcément moins préparé que d’habitude. Nous n’avons eu que deux épreuves du SX Tour ces derniers mois. J’ai beaucoup plus roulé en cross cette année. Une semaine avant le SX, je serais au départ du CFS sur la plage d’Hossegor. Mais c’est cool, je ne me prends pas la tête. On a déjà de la chance de pouvoir rouler à Paris compte tenu des problèmes que tout le monde connait. Ça va être cool de retrouver l’ambiance magique ! La course ne compte pas pour le championnat SX Tour, donc le but, c’est de rouler le mieux possible et de se faire plaisir. C’est la dernière de l’année, on va se donner à bloc. »

Dix ans de palmarès SX1

> 2021 : vice-champion SX1 (HVA)

> 2020 : championnat annulé

> 2019 : champion SX1 (HVA)

> 2018 : champion SX1 (Suz)

> 2017 : 3e SX1 outdoor, champion SX1 indoor (Suz)

> 2016 : 4e SX1 outdoor, champion SX1 indoor (Suz)

> 2015 : vice-champion SX1 (Yam)

> 2014 : vice-champion SX1 (Hon)

> 2013 : 3e SX SX1 (Hon)

> 2012 : champion SX1 (Hon)

> 2011 : 10e SX SX1 (KTM)

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :