Accéder au contenu principal

La France 5e au MXDN

Les éditions ISDE 2021 resteront à part une médaille d’argent pour les Juniors pour le reste la France a fait gouffre, pour ces MXDN, Motocross des Nations 2021.

A noter que dans ces deux courses mondiales par équipes 2021, c’est l’Italie qui a gagné, en cross avec Cairoli, qui termine sa carrière sur un titre mondial (il en a déjà neuf à titre individuel), Guadagnini et Lupino.

Le pays qui est deux est la Hollande, emmenée par un terrible Herlings qui est aussi en tête du mondial MXGP 2021 d’ailleurs. C’est d’ailleurs le dernier pays à avoir gagné ce Trophée puisqu’en 2021, il était prévu en France mais a dû être annulé.

L’équipe de France était composée de Tom Vialle, Mathys Boisramé et Benoît Paturel, qui sont de bons pilotes mais pas l’équipe de rêve que l’on aurait pu ou dû aligner, on rappelle que cette année, Maxime Renaux est en tête au général du MX2 depuis le début de la saison et Romain Febvre est deux en MXGP.

Normalement le MXDN se roule en fin sa saison, cette année, il a été fixé lorsqu’il reste encore huit épreuves du mondial individuel à courir (dont le GP de France à La Capelle Marival) en plus les cinq derniers GP de la saison ont lieu en Italie, dont trois en une seule semaine à Pietramurata dans le Trentin, en enquiller un sixième d’affilée avec le MXDN à Mantova (Mantoue) eut été ridicule.

Bien entendu c’est tout à l’honneur de pilotes comme Herlings d’être venu risquer de se faire mal à Mantoue alors qu’il mène un championnat très serré en individuel…

Soit dit en passant, le MXGP aura organisé sept de ses GP en Italie cette année, je sais que ce n’est pas facile d’organiser des championnats mais là on tombe dans le ridicule, on a longtemps dénoncé les quatre MotoGP disputés en Espagne et même les deux en Italie pour pouvoir juger sévèrement l’organisateur italien (Infront, ex Youthstream) du Motocross mondial 2021.

Cette édition 2021 du MCDN ne restera pas dans les annales du cross français comme une année inoubliable, après les victoires successives en 2014, 2015, 2106, 2017 et 2018, c’est sûr que c’est une bonne idée de faire courir de jeunes pilotes mais au résultat ça fait un peu désordre.

Le principe de ce MXDN: Chaque pays présente trois pilotes, un par cylindrée, MX2, MXGP et Open. Ces catégories s’affrontent deux par deux il ya donc trois courses pour déterminer la meilleure équipe du monde.

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :