Accéder au contenu principal

Jérémy Tarroux grand vainqueur

Vainqueur dans la catégorie E2, Jérémy Miroir s’est offert une belle première victoire en élite. Chez les E1, Jérémy Tarroux s’est de nouveau imposé.

Celle-là, je l’attendais depuis un moment ! C’est avec un grand sourire, son trophée dans une main, son casque dans l’autre, que Jérémy Miroir (Moto Verte de haute Lozère) est descendu du podium, ce samedi à Gacé lors de la deuxième manche du championnat de France d’Enduro. Auteur d’une course superbe, qu’il a mené de bout en bout, le pilote s’est imposé chez les E2, sa première victoire en élite.

Tout s’est vraiment bien passé aujourd’hui, expliquait-il à l’arrivée. Je suis parti assez fort dès le début. J’ai eu une petite chute dans la deuxième spéciale mais rien de grave. La météo a été plutôt clémente. Largement devant dès les deux premières spéciales après un départ canon, Jérémy Miroir a ensuite parfaitement géré son avance : Ce matin, je suis parti assez vite. J’ai creusé l’écart tout de suite. Après j’ai géré ma course en gardant de la vitesse pour les maintenir assez loin. C’est une journée quasi sans fautes donc je suis vraiment content.

Avec un temps de 46’58”12, il devance de plus de 35 secondes David Abgrall, second du jour. Hugo Blanjoue, leader après la première manche à Chaumont, complète le podium. On va savourer et enchaîner dès demain (ce dimanche)​, glissait Jérémy Miroir. Tout le monde aura les dents longues donc ce sera un autre combat, mais je ne vais rien lâcher.

Jérémy Tarroux, la retraite lui va si bien

Dans la catégorie E1, Jérémy Tarroux (Cahors Trial Club), double vainqueur à Chaumont, a remis le couvert. Celui qui avait pourtant pris sa retraite fin 2020, devance Till De Clercq et Jean-Baptiste Nicolot avec un chrono de 47’18”93.

Engagé de dernière minute sur ce championnat de France après le forfait d’un de ses coéquipiers, le double champion en titre confirme qu’il en a toujours sous la pédale : Les spéciales de Gacé sont en herbe, c’est ce que j’affectionne le plus en Enduro, soulignait-il. ​Je me suis bien régalé. Cela fait que quatre semaines que je suis les autres pilotes, avant je n’avais pas roulé. Je donne mon maximum.

Chez les E3, Christophe Nambotin (Ouville Moto Club), dix fois vainqueur de la compétition, a fait parler son expérience pour l’emporter. Après un départ pas forcément le plus rapide, il a petit à petit remonté au classement pour finalement s’imposer devant Antoine Basset et Antoine Criq. Comme pour Tarroux, cela fait trois victoires en trois courses pour Christophe Nambotin.

Enfin, chez les juniors, victoires de Killian Lunier en Junior E1, de Guillaume Heurtier en Junior E2 et de Mathis Juillard en Junior E3.

Résultats de la première journée.

Catégorie E1 : 1. Jérémy Tarroux ; 2. Till De Clercq ; 3. Jean-Baptiste Nicolot.

E2 : 1. Jérémy Miroir ; 2. David Abgrall ; 3. Hugo Blanjoue.

E3 : 1. Christophe Nambotin ; 2. Antoine Basset ; 3. Antoine Criq.

JE1 : 1. Killian Lunier. JE2 : 1. Guillaume Heurtier. JE3 : 1. Mathis Juillard.

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :