Accéder au contenu principal

Nouvelle expérimentation interfile moto

Alors la circulation interfile par les deux roues- motorisés autorisée ou interdite ? Elle n’a jamais été autorisée légalement ni encadrée et elle est officiellement totalement interdite depuis le mois de janvier 2021.

Il faut rappeler que le gouvernement avait souhaité une expérimentation en 2015 pour 4 années dans 11 départements. Cette expérimentation avait été prolongée d’une année en 2020. Mais entre les règles restrictives et le petit nombre de départements concernés, il a été impossible de dresser un constat objectif sur l’accidentologie de cette pratique, largement effectuée depuis des dizaines d’années et de façon générale dans de bonnes conditions de respect entre automobilistes et motards.

C’est en plus une pratique qui facilite la fluidité du trafic. Par contre, cela n’a jamais été un droit ni un dû. Et certains comportements extrêmes et dangereux pourraient aujourd’hui conduire à son interdiction pure et simple ou alors une restriction législative bien plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui.

Bref, quand une pratique est large, il faut la mesurer de façon objective pour prendre une décision ensuite. C’est heureusement ce qui a été décidé et validé ce vendredi par un décret publié au Journal Officiel. Le décret était prévu pour début juin mais cela semblait peu réaliste. Nous sommes fin juillet et cela correspond à la date de publication qui était plutôt pressentie comme raisonnable depuis le mois de février.

L’expérimentation est donc relancée et élargie à 21 départements – et non plus seulement 11 – pour une période de trois ans. Il sera donc à nouveau possible et autorisé de circuler entre les files dans les 8 départements de l’Ile de France, dans la métropole de Lyon, dans les Alpes Maritimes, les Bouches du Rhône, la Drome, en Haute Garonne, en Gironde, dans l’Hérault, en Isère, en Loire-Atlantique, dans le Nord, les Pyrénées Orientales, le Rhône, le Var et le Vaucluse.

Pour autant, ce renouvellement de l’expérimentation n’est pas une autorisation à faire n’importe quoi ni à rouler comme un missile sol-sol, mais doit respecter des règles similaires à celles édictées lors de la précédente expérimentation :

  • Les règles officielles de la circulation interfile par les motos et scooters
  • La pratique est autorisée sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h.
  • La circulation entre les files de véhicules à l’arrêt ou roulant à une vitesse très réduite se pratique sur les deux voies, ayant le même sens de circulation, les plus à gauche d’une chaussée.
  • L’espace latéral entre les véhicules circulant sur les deux voies les plus à gauche d’une chaussée doit être suffisant ;
  • La circulation inter-files se pratique à une vitesse de 50 km/h au maximum, avec un différentiel de 30 km/h par rapport aux autres véhicules.
  • Aucune des voies de circulation sur la chaussée n’est en travaux ou couverte de neige ou de verglas.
  • Avant de circuler en inter-files, le conducteur avertit de son intention les autres usagers.


Les deux ou trois-roues motorisés ne doivent pas forcer le passage,
Il est interdit à un véhicule en inter-files de dépasser un autre véhicule en inter-files,
Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules circulent à plus de 50 km/h sur au moins une des deux files, les deux ou trois-roues motorisés doivent reprendre leur place dans les voies.


La circulation inter-files fera désormais l’objet d’une signalisation dans les zones de l’expérimentation, avec une indication également dans certaines applications mobiles pour signaler également cette pratique aux automobilistes.

Par contre, attention, la circulation inter-files n’est pas autorisée en dehors des zones expérimentales et des départements précités.

Dans les cas d’une pratique effectuée hors de ces règles, tout motard peut être verbalisé pour dépassement par la droite (3 points en moins sur le permis et 135 euros d’amende), non respect des distances de sécurité, dépassement sans se porter suffisamment à gauche du véhicule ou changement de file non justifié.

Les textes :

Décret n° 2021-993 du 28 juillet 2021 portant expérimentation de la circulation inter-files

Arrêté du 28 juillet 2021 fixant les dates de commencement et de fin de l’expérimentation de la circulation inter-files

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :