Accéder au contenu principal

Contrôle technique moindre pour les motards ?

Lors du rendez-vous, les représentants de la FMF ont réaffirmé leur opposition au Contrôle Technique moto, car inutile pour la sécurité des motard(e)s (moins de 0,3% des accidents de 2RM sont dûs à une défaillance technique).

De son côté, le ministre déclare être contraint par la décision du Conseil d’Etat en appliquant un CT moto. C’est un recul par rapport à la parole du Président qui avait suspendu le décret du 9 août 2021.


Tout en essayant d’afficher une bonne volonté de façade (par exemple en annonçant être prêt à entendre une périodicité moins contraignante que pour les voitures), Clément Beaune donne la sensation de ne pas vouloir se battre contre le CT mais, bien au contraire, de vouloir le mettre en place au plus vite, soit pour l’été prochain.

Sa justification est qu’il estime que toute autre alternative sera systématiquement retoquée par le Conseil d’Etat. Il est évident que tout texte proposant des mesures alternatives au CT (pourtant permises par la directive européenne 2014/45) sera bien attaqué par les mêmes associations escrologistes qui ont déjà attaqué le décret d’abrogation. 
Pour autant, plusieurs sources juridiques nous disent que des mesures alternatives sont toujours possibles.

Au final, chacun est reparti campé sur ses positions. 
Il nous paraît donc clair que la mobilisation de tous les motards devra se poursuivre quelque en soit la forme …


On ne lâche rien. On continue le combat !

Catégories

Uncategorized

fmfrancemotocyclisme Tout afficher

Présidente de la Fédération

%d blogueurs aiment cette page :