Accéder au contenu principal

Lettre ouverte au gouvernement

Depuis la première tentative de l’Europe d’imposer un contrôle technique périodique des deux-roues motorisés, le gouvernement français s’est toujours placé en opposition à ce CT. Après le report obtenu en 2014, la France devait toutefois mettre en place un contrôle obligatoire au 1er janvier 2022 ou une série de mesures alternatives permettant d’améliorer la sécurité des motards.

Il y eut d’abord le quiproquo d’août 2019 voyant la publication du décret instaurant un contrôle technique au 1er janvier 2023 immédiatement suspendu par le gouvernement qui annonçait alors une série de mesures alternatives à venir.

Mais en face, trois associations – Ras-le-Scoot, Paris sans Voitures et Respire – ont déposé plusieurs recours pour faire annuler la suspension et imposer la mise en place du CT moto. Le recours déposé auprès du Conseil d’Etat a finalement porté ses fruits puisque ce dernier a fait annuler le décret qui abrogeait celui instaurant le contrôle technique. Retour à la case départ.

Malgré la forte mobilisation de la Fédération Française des Motards en Colère, la Fédération des Motards de France, de la Fédération Française de Motocyclisme et du Codever, qui se poursuit ce week-end avec de nouvelles manifestations organisées dans toute la France, le contrôle technique se retrouve aujourd’hui en passe d’être concrétisé.

Dans ce contexte, les trois associations viennent d’adresser une lettre ouverte à l’attention du Président de la République, des Magistrats du Conseil d’Etat, de la Première Ministre, du Ministre de la Transition Ecologique, du Ministre des Transports et de la Déléguée Interministérielle à la Sécurité Routière.

Message adressé au gouvernement

Saviez-vous qu’en 10 ans, le nombre de deux-roues motorisés a augmenté de 30 %, le nombre de tués a baissé de 19 % ? (chiffres ONISR).

Saviez-vous qu’un « rapport » initié par Dekra (leader Européen du contrôle technique automobile) annonce que 10% des accidents de motos sont dus à un problème technique, alors que les organismes vraiment indépendants en recensent 0,5 % ? (Rapport MAIDS).

Saviez-vous que plus de 3% des accidents de moto sont dus à des problèmes d’infrastructures routières et du mauvais entretien des voies de circulation ?

Saviez-vous que la plupart des constructeurs réalisent des contrôles de 50 points de sécurité des motos de leurs clients en concession et cela gratuitement ?

Saviez-vous que 3,9 millions de 2 roues-motorisés ne sont responsables que de 0,5% des émissions polluantes ? (ADEME).

Saviez-vous qu’en fluidifiant le trafic, les 2-roues motorisés contribuent fortement à réduire la pollution ? Plus 10% de motos = moins 40% d’embouteillages (Université de Louvain).

Maintenant que vous le savez, pensez-vous qu’un contrôle technique payant améliorera la sécurité et les performances environnementales des motards ?

Pour nous, c’est un nouveau « tir » sans sommation sur les 3,9 millions d’utilisateurs de 2 roues-motorisés !

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :