Accéder au contenu principal

Les parisiens motards se battent contre les stationnements payant sur Paris

Après avoir appelé à manifester 12 fois en 15 mois contre le stationnement payant de deux-roues motorisés, nos confrères de la FFMC PPC soutenue par la Fédération des Motards d’Ile de France (FMF PPC) porte l’affaire devant le Tribunal Administratif de Paris. Le combat prend ainsi une nouvelle dimension judiciaire.

Le 20 septembre 2021, les associations de motards francilien, avec l’aide de Maître de Caumont ont déposé des requêtes en annulation auprès du Tribunal Administratif de Paris, contre le stationnement payant des deux et trois-roues motorisés, qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2022.

Deux requêtes en annulation déposées.

Nos confrères parisiens ont ainsi déposé deux requêtes en annulation :

- contre la délibération 2021 DVD 24-4 du Conseil de Paris instaurant au 1er janvier 2022 le stationnement payant des deux-roues motorisés.
- contre la délibération 2021 DVD 24-2 qui prévoit une hausse du tarif de stationnement pour les trois-roues motorisés

Un trou dans le larfeuille

Avec l’aide de nos confrères tous rappellent l’importance qu’il va être extrêmement coûteux, pour un usager de deux ou trois-roues motorisé, de venir à Paris en 2022, avec, selon les endroits, des tarifs allant de 2 à 9 € de l’heure, soit jusque 75 € la journée.

Un salarié résidant hors du boulevard périphérique mais travaillant à Paris devra, lui, débourser de 2200 à 3200 € pour une année de stationnement avec un abonnement « Pass »

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :