Accéder au contenu principal

Rencontre Ministère des Transport

A l’invitation du Ministre des Transports, M. Jean-Baptiste Djebbari, une réunion s’est tenue le vendredi 03 septembre dernier avec M. Sébastien Poirier, Président de la Fédération Française de Motocyclisme (FFM), le Vice-président de la Fédération des Motards de France (FMF) et M. Didier Renoux, Chargé de Communication de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), associations représentatives des usagers.

Pour rappel, le 11 août, un décret était promulgué pour annoncer la mise en place d’un contrôle technique des deux-roues motorisés. Ce décret concernait la fréquence et la progressivité de sa mise en place. Dès le lendemain, le Président de la République M. Emmanuel Macron annonçait sa suspension et demandait au Ministre des Transports de recevoir les associations d’usagers.

Incompréhensible qu’il soit dès le 11 août le décret suspend le contrôle technique des deux roues motorisés. Le décret précise la mise en place du CT moto à travers le pas pour répondre à une réforme européenne. Le Président de la République à annoncer 24 heures après sa suspension.

La réunion préciser que la forme de toute administrative de la mise en place du Contrôle technique des deux-roues motorisés n’aurait pas lieu en France. Le président Macron aurait donc donnée des instruction claire en ce sens. Le texte initialement proposée est abrogée en France. Mais pas dans les autres mais membre de l’UE. Mais une forme de contrôle aurait bien lieu mais le vide reste flou sur cette mise en place d’un CT deux-roues « retoqué ? ». Cela se porterait sur l’environnement et sur les mesures liée aux bruits.

Dès le 3 septembre, avant même notre réunion, le Ministre annonçait que le contrôle technique des deux-roues, sous sa forme administrative, ne se ferait pas.

Ce qui signifie que l’objectif unique de tous, politiques, techniciens et associations, est bien d’abroger, à court terme, c’est à dire avant la fin de l’année 2021, le décret promulgué le 11 août. Ensuite, un nouveau décret annoncera les mesures autres qu’un CT périodique, qui résulteront d’un travail entre les associations représentatives des usagers et les pouvoirs publics.

La Fédération des Motards de France tient à souligné qu’aucun contrôle ne sera envisagée pour les motos et la FMF se mobilisera pour évité que des contrôles techniques « arrangé » puissent être mise en place pour les usagers 2RM. Il faut savoir que cette question est encore assez loin d’être réglé. Nous espérons bien naturellement avoir dans les prochains mois plus de détails.

Catégories

Uncategorized

Service Communication Tout afficher

Fédération des Motards de France.

%d blogueurs aiment cette page :