Accéder au contenu principal

Dakar 2023 – Étape 12 – EMPTY QUARTER MARATHON > SHAYBAH

L’ŒIL DANS L’OBJECTIF
L’Empty Quarter continue de dévoiler son identité. L’immense désert qui représente l’essentiel des gisements pétroliers exploités en Arabie Saoudite s’affirme aussi comme un terrain d’expression particulier pour les pilotes de rallye-raid. Les étendues de dunes découvertes par le Dakar cette année ont peu d’équivalents sur la planète. Mais le programme des 185 kilomètres de spéciale ne se limitait pas à l’exercice délicat du franchissement, les traversées de chotts autorisant aussi à exploiter la pointe de vitesse des véhicules. C’est certainement par sa technique acquise dans les dunes de l’Atacama au Chili que « Nacho » Cornejo est allé chercher la victoire du jour à moto. Sébastien Loeb, auteur d’un nouveau sans-faute au cœur des montagnes de sable, a fait la différence sur sa grande force : il fonce comme personne.

L’ESSENTIEL
La pression monte d’un cran. Après un long séjour de Skyler Howes au sommet du classement général, sur un scénario qui a vu l’éphémère Mason Klein dominer lui aussi la catégorie, c’est maintenant un « vieux de la vieille » qui prend les commandes du Dakar.
Toby Price n’a pas avancé si discrètement qu’il n’y parait depuis le départ, puisqu’il s’était imposé d’emblée sur le prologue de Sea Camp. Pour autant, l’Australien est resté sagement en embuscade jusqu’à sa prise de pouvoir du jour, réalisée sans tambours ni trompettes, avec le troisième temps sur la spéciale, ce qui ne devrait pas le perturber outre mesure puisqu’il s’affirme comme un vainqueur ultra-crédible à trois jours de l’arrivée.
Price aura besoin de toute son expérience et de son sang-froid pour mener à bien ce rush vers Dammam, avec seulement 28’’ d’avance sur Skyler Howes et 2’40’’ sur son coéquipier Kevin Benavides. Le goût de la victoire se précise pour KTM, qui n’avait plus placé une moto orange au sommet depuis… la victoire de Price en 2019. Chez Honda, on goûte la saveur du succès de Cornejo sur le chemin du retour à Shaybah, mais on encaisse probablement avec un pincement au cœur la dégringolade d’Adrien Van Beveren (5e à plus de 16 minutes), même si la 4e place provisoire est récupérée par Pablo Quintanilla, à 14’54’’ du leader.


Carte de l’étape 12


Galerie photos
Etape 12


Classement des pilotes français (moto)

PositionPilotetemps
9ADRIEN VAN BEVEREN02H 00′ 43 »
14ROMAIN DUMONTIER02H 02′ 17 »
21 JULIEN JAGU02H 04′ 19 »
22MATHIEU DOVEZE02H 05′ 22 »
24JEANLOUP LEPAN02H 06′ 04 »
26BENJAMIN MELOT02H 10′ 10 »
28CHARLIE HERBST02H 11′ 26 »
33 JEROME MARTINY02H 16′ 21 »
40MATHIEU TROQUIER02H 21′ 21 »
43 DAVID GAITS02H 24′ 29 »
47NEELS THERIC02H 27′ 27 »
50CÉDRIC JACQUES02H 29′ 26 »
52BERTRAND GAVARD02H 30′ 26 »
54CLÉMENT RAZY02H 32′ 43 »
58 MICHAEL JACOBI02H 34′ 50 »
66 PIERRE PEYRARD02H 51′ 07 »
78KÉVIN DURAND03H 12′ 15 »
82BENJAMIN LEPELLEY03H 18′ 55 »

Classement du pilote français (quad)

Position
quad
position
général
moto
Pilotetemps
781ALEXANDRE GIROUD03H 18′ 43 »

Catégories

Uncategorized

%d blogueurs aiment cette page :